L’histoire de l’observatoire au sommet du puy de Dôme débute en 1869, lorsqu’Émile Alluard, professeur de physique à la Faculté des sciences de Clermont-Ferrand, propose aux pouvoirs politiques l’idée d’installer un premier observatoire de météorologie de montagne au sommet du puy de Dôme (Photo1), ainsi qu’une station de la plaine rue Rabanesse à Clermont Ferrand (Photo2). La construction commence en 1872 et s’achève en août 1876, est réalisée grâce au soutien financier de l’État, du Conseil général du Puy-de-Dôme et de la Ville de Clermont-Ferrand. A cette époque, la prouesse de l’observatoire tenait aussi à l’utilisation d’appareils de haute technicité pour l’époque tels que pluviomètres, thermohygrographes, baromètres ou anémomètre de Robinson (Photo3). C’est ainsi qu’a commencé l’étude de la physique des nuages en 1876 à l’Observatoire du puy de Dôme.


Photo 1


Photo 2


Photo 3

Photos sources : Wikipédia et Observatoire