Responsable : Hélène Celle-Jeanton (PR) et Gilles Mailhot (DR)
Equipe HYDROPGC
Courriel : helene.jeanton@univ-fcomte.fr
Tel : 04 73 44 55 88

Contributeurs OPGC :

Hélène Celle-Jeanton (PR), Gilles Mailhot (DR), Jean-Luc Devidal (IE), Julie Albaric (MCU), Yannick Guéhenneux (IE), Philippe Cacault (IE), Emmanuel Delage (IE)

Accès aux données : 
 

PRÉSENTATION

  • Le Service d’Observation (SO) AUVERWATCH, créé en 2014, a pour objectif de caractériser la qualité des masses d’eaux en Auvergne (aquifères volcaniques, sableux, alluvial, cristallin, thermo-minéral, pluie). Il est élaboré conjointement par des acteurs scientifiques et des gestionnaires de la ressource en eau et s’articule autour de 2 types d’actions :
    • Modélisation de l’évolution de la qualité des masses d’eau régionales face au changement global (climatique et/ou socioéconomique) à partir d’un suivi mensuel des paramètres hydrologiques et physico-chimiques, sur le long terme ;
    • Etude du fonctionnement et de la réactivité du milieu alluvial face aux contaminations et aux évènements climatiques extrêmes.
  • SO AUVERWATCH est labellisé par les structures suivantes :
    • SNO H+ (INSU) depuis 2016
    • IR OZCAR (INSU) depuis 2018
    • SNO RENOIR (INSU) depuis 2019 (intégration dans le GNIP : Global Network for Isotopes in Precipitation)

  • SO AUVERWATCH inclut les partenaires académiques et socio-économiques suivants :
    • UMS 833 CNRS/UCA OPGC
    • UMR 6524 CNRS/IRD/UCA LMV
    • UMR 6249 CNRS/Université de Bourgogne FrancheComté Chrono-Environnement
    • UMR 6134 CNRS/Université de Corse SPE
    • FR Environnement 3467 UCA/CNRS/INRA
    • Clermont Auvergne Métropole
    • Agence de l’Eau LoireBretagne
    • Laboratoires VICHY

MESURES EN ROUTINE

RÉSULTATS MARQUANTS

  • Appréhension du fonctionnement des annexes fluviatiles actuelles ou anciennes par couplage hydrochimie/géophysique

Site du Val d’Allier : mise en évidence de l’hétérogénéité de l’aquifère alluvial



Identification du substratum oligocène à 10 m de profondeur + présence de paléochenaux affectant les vitesses de circulation de l’eau dans le milieu alluvial et dont la taille augmente d’est en ouest.

 

Site du bras mort de l’Auzon : mise en évidence de circulation active via les paléochenaux


Mise en évidence d’une alimentation du bras mort de l’Auzon, par l’Allier via son paléochenal.
 

  • Evolution des concentrations en pharmaceutiques en milieu alluvial

 

 

Sachant que la rivière alimente la nappe, les concentrations en molécules pharmaceutiques sont plus élevées dans la rivière que dans la nappe : quels processus sont impliqués ?

Augmentation des concentrations en molécules pharmaceutiques sur la période 2011-2019 que ce soit pour les molécules persistantes (carbamazépine) ou labile (caféine) : consommation accrue ou diminution de la réactivité du milieu ?

DÉLIVRABLES


PUBLICATIONS

Articles


Rapports techniques

  • Celle-Jeanton H., 2019, AELB4
  • Quenet M. et al., 2018, CPER
  • Celle-Jeanton H., 2017, AELB
  • Tweed S. et al., 2017, DREAL
  • Celle-Jeanton H., 2014, AELB