Vous êtes ici : AccueilÀ la une

Bruit sismique avec le déconfinement

Publié le 20 mai 2020 Mis à jour le 20 mai 2020
Date(s)

le 20 mai 2020

L’évolution du bruit sismique en Auvergne avec le déconfinement

Les courbes de bruit sismique misent à jour pour les stations CFF et AGO, mais aussi pour la station OCLD (un accéléromètre situé dans le centre de Clermont) montrent une augmentation du bruit durant les dernières semaines. Cette augmentation n'est cependant pas identique à toutes les stations et des différence significatives apparaissent selon la localisation :

  • La station CFF, située sur le campus des Cézeaux, montre une légère montée progressive du bruit durant la fin du confinement et une montée plus nette depuis le déconfinement. Ceci est principalement lié au trafic automobile qui a progressivement repris et l'absence des étudiants sur le campus explique que les pics de bruits du pré-confinement ne soient pas encore atteints.
  • La station OCLD est située en centre-ville dans la cave d'un bâtiment universitaire près du jardin Lecoq. La variation des pics de bruits y semble moindre et l’effet du déconfinement atténué. Le bruit anthropique n’est pas revenu à son niveau d’avant confinement. Ceci s’explique par le fait que le télétravail reste de rigueur, que les collèges et lycées ont peu ou pas repris, et que les bus et trams ne circulent pas à cadence normale.
  • La station AGO est située dans la campagne mais à proximité d'une carrière (800 m) et d’une autoroute (1,5 km). La remontée du bruit sismique s’est effectuée dès le 20 avril avec la reprise d’activité de la carrière.

bruit sismo

 

Figure : Amplitudes sismiques enregistrées aux stations du réseau RESIF CFF (Cézeaux), OCLD (Clermont-Ferrand) et AGO (Saint-Agoulin) entre le 9 février (40e jour de l’année) et le 16 mai 2020 (jour 137).